Demon Slayer : Le quartier des plaisirs

21 février 2022
Le scénario : L'animation : La bande-son : Les personnages :

Découvrez notre avis sur Demon Slayer : Le quartier des plaisirs.

Succédant au Train de l’infini, Le Quartier des Plaisirs nous entraine, aux côtés d’un nouveau pilier, vers un danger envoûtant. C’est alors avec fébrilité que nous retrouvons Tanjiro, Zenitsu, Inosuke et Nezuko.

On s’émerveille devant la beauté musicale et l’animation, toujours à couper le souffle, ne connait aucun temps mort. Les rares moments de calme nous permettent de contempler le décor tandis que les scènes d’action sont spectaculaires.

On rit aussi, beaucoup, et la pression semble alors retomber avant d’atteindre un nouveau point culminant.

En passant très rapidement par diverses d’émotions, parfois contradictoires, le spectateur ne sait jamais sur quel pied danser mais c’est en partie ce qui fait le charme de la série. Loin d’être un inconfort, ce suspens est plus que bienvenu. Avec le souvenir de la fin brutale de Rengoku dans l’arc précédent, il est impossible de ne pas redouter la mort de certains personnages. Mais en même temps, difficile de ne pas s’amuser des pitreries d’Inosuke ou de la force démesurée de Zenitsu.

Cette intensité émotionnelle ne pourrait cependant exister sans les personnages qui les provoquent. Le trio principal, Nezuko mais également Tengen, le pilier du son, sont particulièrement attachants, chacun à leur façon. 

Le parallèle final, entre la fratrie et le duo démoniaque permet une nouvelle fois de mettre en avant le passé humain de ceux qui ne le sont malheureusement plus. La série se conclut alors en douceur et le flash-back, qui suit d’éprouvants combats, nous ramène doucement à la réalité, tout en introduisant les futurs antagonistes.

Malgré une trame scénaristique parfois décriée pour sa simplicité, il semble impossible de ne pas prendre plaisir à regarder la série. Certes classique, parfois prévisible, son exécution l’embellit et ne peut laisser indifférent.

Avec un avis plus que positif, nous finissions ainsi cette saison de Demon Slayer : Le quartier des plaisirs en attendant avec la plus grande impatience la suite déjà annoncée.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.