Et le kanji de l’année 2022 au Japon est…

1 janvier 2023

Alors que 2023 débute, le Japon a désigné le kanji Sen / Ikusa comme celui représentant le mieux l’année 2022.

Japon : Kanji 2022

Pouvant se traduire par « combat », « lutte » ou encore « guerre », le kanji choisit fait référence aux nombreux évènements sombres survenus en 2022. Alors que l’on mentionne évidemment le conflit qui oppose l’Ukraine à la Russie, l’assassinat de l’ancien premier ministre Shinzo Abe… Sont aussi évoqués, la peur liée à la faiblesse de la monnaie japonaise, le yen, le coût de la vie élevé ou la tension grandissante entre le pays et la Corée du Nord. Pas moins de 63 missiles balistiques ont été lancés par le leader cette année.

Pour plus de légèreté, les votants associent également le kanji au monde du sport, rappelant les Jeux olympiques d’hiver de Pékin et la Coupe de monde de football au Qatar.


Le prêtre principal du temple bouddhique Kiyomizu à Kyoto, Seihan Mori, âgé de 82 ans, a calligraphié le kanji à l’aide d’un pinceau géant.

Le choix du Kanji

Chaque année, à cette même période et depuis 1995, les Japonais votent pour élire le kanji qui aura le mieux représenté les douze mois qui viennent de s’écouler.

Ces votes, qui peuvent s’effectuer par voie postale, directement auprès des librairies ou en ligne, ont placé en deuxième position un caractère totalement opposé au premier. Il s’agit de 安 (an), signifiant « paix », « tranquilité », « stabilité ». Mais on peut également le lire comme « peu cher », « de basse valeur », en référence à la chute du yen face au dollar et à l’euro.

Le twitter officiel a également dévoilé les 10 idéogrammes les plus cités dans les votes de l’année 2022

Japon : Kanji sen

L’année précédente, le kanji 金 (kin) qui avait été sélectionné pour représenter 2021. Celui-ci peut être traduit par « or » et plus largement « argent » (monnaie), faisait référence aux Jeux olympiques de Tokyo, durant lesquels le Japon a particulièrement brillé en remportant 27 médailles d’or, son nombre record.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.