Jujutsu Kaisen : la saison 2 adapte l’arc Shibuya

26 septembre 2022

Lors d’un live spécial à l’occasion des 10 ans de la société de production japonaise Toho, il a été annoncé ce dimanche que la saison 2 de l’anime Jujutsu Kaisen adapterait l’arc Shibuya du manga de Gege Akutami.

Une nouvelle affiche promotionnelle, centrée sur les personnages de Gojo, Itadori, Nobara et Fushiguro, a été dévoilée pour l’occasion ! Lorsque cette dernière est mise à côté de la précédente, qui était centrée sur le passé de Gojo, les deux images forment alors un tout nouveau visuel.

Nous apprenons également que la saison 2 de Jujutsu Kaisen sera diffusée en deux parties, pour un total d’environ 24 épisodes, prévus pour courant 2023 au Japon.

Pour rappel, la première saison de la série a été réalisée par Seong Ho Park au studio d’animation MAPPA. Hiroshi Seko en signe le script tandis que Tadashi Hiramatsu est crédité pour le design des personnages. Pour l’heure, nous ne savons pas encore si cette équipe de production demeure pour la suite du projet.

Plus d’informations à venir !


L’anime Jujutsu Kaisen est adapté du manga éponyme de Gege Akutami, prépublié au Japon depuis mars 2018 dans le magazine Weekly Shonen Jump de l’éditeur Shueisha. Le titre est disponible en France, édité par Ki-oon depuis février 2020, tandis que son adaptation en anime est à retrouver sur Crunchyroll.


Synopsis de la saison 1 :

Souffrance, regrets, humiliations… les sentiments négatifs que ressentent les humains se transforment peu à peu en fléaux se cachant dans notre existence. Sévissant dans le monde entier, ils sont capables d’entraîner les gens dans de terribles malheurs et, parfois même, jusqu’à la mort. De plus, ces créatures ne peuvent être exorcisées que par un autre fléau. Lycéen ordinaire, Yuji Itadori est toutefois doté d’une force physique hors du commun. Un jour, pour sauver un ami attaqué par un fléau, il mange un des doigts du démon à deux visages, devenant à son tour un fléau.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.