Koikimo, est-ce vraiment « dégoutant » d’appeler ça de l’amour ?

9 février 2022
Le scénario : L'animation : La bande-son : Les personnages :

C’est un sujet brulant dans l’actualité. Avec la libération de la parole suite au mouvement #MeToo, beaucoup d’hommes font aujourd’hui l’objet de vives critiques. Et, si certains méritent réellement d’être traités de « porc », d’autres parfois timides se montrent simplement un peu gauches dans leurs tentatives de séduction.

De son vrai titre Koi to Yobu ni Wa Kimochi Warui que l’on peut traduire par « c’est dégoutant d’appeler ça de l’amour », Koikimo est une comédie romantique particulièrement efficace et drôle qui dédouane les grands maladroits.

Lorsque Ryō Amakusa, employé de bureau, tombe pour la première fois amoureux, après maintes conquêtes, il fait tout pour attirer l’attention de sa belle. Malheureusement pour l’élue de son cœur, elle est lycéenne et la meilleure amie de sa sœur.

Évidement, si l’on se penche sur les prémisses de l’histoire, celle-ci peut paraitre douteuse mais fiction n’équivalent pas réalité, il vaut mieux ne pas trop s’y attarder. Si on peut passer outre cet aspect, il est possible de découvrir un vrai petit bijou d’humour.

En ce sens, le duo principal est redoutablement efficace. Leur différence d’âge notamment, provoquent des incompréhensions et des discordances tantôt hilarantes, tantôt charmantes. Tout au long des 12 épisodes, nous prenons plaisir à les voir évoluer.

Les rôles secondaires sont eux-aussi agréablement campés. Le lycéen et la collègue font vaciller l’équilibre précaire du binôme et permettent notamment de poser une question légitime : Serait-il/elle mieux avec une personne de son âge ? Tout aussi appréciables qu’Ichika et Ryō, le cœur du spectateur se met lui aussi à balancer.

Séparés, les personnages seraient bien ternes mais en les prenant comme un tout ils deviennent équilibrés et attachants.

Contrairement au sujet, l’animation et la bande-son se font bien sages. Si elles n’ont pas de défauts majeurs, comme beaucoup de comédies romantiques, celles-ci sont jolies mais sans extravagances.

En conclusion, Koikimo permet de passer un très agréable moment avec de nombreux éclats de rire, à condition d’être sensibles aux comédies romantiques. Bien sûr, la série ne conviendra pas à tous mais elle mérite largement qu’on lui laisse sa chance. Même si l’histoire initiale était douteuse et aurait pu recevoir un carton rouge, son exécution est douce et attentionnée. Il est ainsi possible d’en profiter, du moment qu’on ne la prend pas comme un étrange guide et qu’elle reste une pure fiction. 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.