La BD Saint Seiya : Time Odyssey prévue en septembre

4 juin 2022

Les éditions Kana annoncent la date de sortie de la BD Saint Seiya, Les chevaliers du Zodiaque, Time Odyssey. Le premier tome rejoindra ainsi la collection Classics le 30 septembre 2022 au prix de 13€50.

Une BD Saint Seiya : Time Odyssey chez Kana

L’album est déjà disponible en pré-commande mais si vous êtes un fan absolu de Saint Seiya, nous vous conseillons d’attendre car une information croustillante devrait être dévoilée le 25 juin d’après l’éditeur !

La BD Saint Seiya : Time Odyssey a fait l’objet d’une supervision de Masami Kurumada lui-même, veillant à ce que sa vision des personnages soit respectée, tout comme la chronologie et cohésion de son univers.

Cette bande dessinée est signée par deux co-scénaristes : Jérôme Alquié (scénariste et dessinateur), ayant déjà réalisé Albator en 3 tomes chez Kana, et Arnaud Dollen, romancier, scénariste français et concepteur de l’univers de Cross the ages.

L’histoire se situe entre l’attaque des chevaliers d’argent et l’arrivée du chevalier d’Or du Lion au Japon. Ce récit étant « canon », le lecteur aura l’occasion de découvrir au fil des pages comment il s’intègre au récit original de Masami Kurumada. 

Synopsis :

Depuis la nuit des temps les Dieux de L’Olympe s’affrontent pour le contrôle de la Terre. Face à eux se dresse la Déesse Athéna, aidée de ses chevaliers ! Alors qu’un nouvel adversaire entre en scène, c’est le futur même des Chevaliers qui se trouve en danger.

Ikki, le chevalier de bronze du Phénix, saura-t-il dénouer les fils du destin ?

Une BD Saint Seiya : Time Odyssey chez Kana

Pour rappel, la collection Classics de Kana a pour vocation de proposer des histoires inédites de séries cultes, avec le plus grand respect possible pour l’œuvre d’origine. C’est pourquoi les BD de cette collection font l’objet d’une collaboration et approbation directe avec leurs auteurs d’origine.

L’éditeur a déjà proposé un récit inédit sur Albator, mais aussi sur Goldorak, qui bénéficie d’ailleurs actuellement d’une exposition à Amiens (De Goldorak à Goldorak).

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.