La Grossesse de M. Hiyama chez Akata

20 avril 2022

Akata vous annonce un heureux évènement avec l’édition prochaine de La Grossesse de M. Hiyama. Le manga sera d’abord prépublié numériquement par l’éditeur français, dès le 21 avril 2022, avant de sortir en format papier en 2023.

Prépublié dans les pages du magazine Be Love (Running Girl, ma course vers les Paralympiques, Le Goût des retrouvailles…), La Grossesse de M. Hiyama n’est pas un titre qui avait nécessairement fait beaucoup parler de lui lors de sa publication originale. One shot paru en 2013, ce manga était même en rupture de stock au Japon. Pourtant, Netflix créé la surprise en 2021 en annonçant le projet d’adaptation en live-action.

La série Netflix sortira ce jeudi 21 avril.

Résumé du manga :

Cela fait environ dix ans que, suite à une évolution naturelle, tous les hommes fertiles peuvent tomber enceints. Et jusqu’à ce que ça lui arrive, Kentarô Hiyama n’avait jamais envisagé cette éventualité. Salaryman chargé d’un poste à responsabilité, coureur de jupons célibataire, il profitait de la vie sans réfléchir aux conséquences. Mais quand son médecin lui annonce qu’il est enceint d’environ dix semaines, il devra tout remettre en question. Réalisant alors à quel point la société est inégalitaire, il décide de porter l’enfant à terme et de créer sa place lui-même !

La Grossesse de M. Hiyama chez Akata

Le mot de l’éditeur :

Depuis le début de sa carrière en 1994, Eri Sakai s’est toujours attardée sur des sujets de société. Abordant souvent des thématiques autour de la puberté, du genre ou de la sexualité, elle a publié aussi bien dans des magazines shôjo que seinen. Dans La Grossesse de M. Hiyama, grâce son univers où les hommes cis peuvent tomber enceints et les épreuves que va vivre son futur papa célibataire, l’autrice questionne avec légèreté (mais non sans pertinence) la manière dont nous regardons aujourd’hui la parentalité et aussi la place des grossesses dans le quotidien.

Akata présente La Grossesse de M. Hiyama dans sa dernière vidéo :

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.