La mangaka Mia Ikumi est décédée

14 mars 2022

La semaine débute avec tristesse, le site officiel du magazine de prépublication Nakayoshi de l’éditeur Kôdansha vient de faire part du décès de la mangaka Mia Ikumi, connue pour ses séries Tokyo Mew Mew

L’artiste est décédée le 7 mars dernier des suites d’une hémorragie sous-arachnoïdienne (écoulement soudain de sang dans l’espace autour du cerveau). Sa famille a organisé une cérémonie funéraire privée.

Mia Ikumi avait fait ses débuts dans le magazine avec le titre Super Doll Licca-chan, qui fut sérialisé entre 1998 et 1999. Avec Reiko Yoshida, elle signe le titre Tokyo Mew Mew, entre 2000 et 2003.

En France, cette série phare de la mangaka profite actuellement d’une nouvelle édition chez nobi nobi!

Kodansha prévoyait également de rééditer le titre au Japon en mai, dans un format 10 tomes, avec de nouvelles couvertures. L’éditeur précise que l’artiste, avant son départ, avait déjà réalisé la totalité des dix couvertures, et avait également révisé le contenu différents tomes.

Elle supervisait la production de l’anime sur ces deux dernières années ; et, par respect pour sa volonté, ce travail serait poursuivi. Cette nouvelle adaptation devrait sortir en Juillet prochain et propose un visuel.

La rédaction adresse ses sincères condoléances à la famille et aux proches de l’auteure.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.