L’anime Tearmoon Teikoku Monogatari annoncé

6 septembre 2022

L’ouverture d’un site officiel dévoile l’adaptation en anime du Light Novel Tearmoon Teikoku Monogatari : Dantoudai kara Hajimaru, Hime no Tensei Gyakuten Story (Tearmoon Empire Story).

Une première affiche promotionnelle, accompagnée d’une bande-annonce est révélée tandis que l’équipe de production et un premier nom de la distribution artistique sont annoncés.

Prévu pour 2023 au Japon, l’anime est réalisé par Yushi Ibe au studio d’animation SILVER LINK. Deko Akao (Les mémoires de Vanitas) est en charge du scénario tandis que Mai Otsuka (Non Non Biyori) est nommée en tant que character designeuse.

Enfin, nous apprenons également que le rôle principal de Mia Luna Tearmoon est attribué à Sumire Uesaka (Nagatoro – Arrête de me chauffer, Nagatoro).

Tearmoon Teikoku Monogatari

L’anime Tearmoon Teikoku Monogatari adapte le Light novel éponyme, écrit par Nozomu Mochitsuki et illustré par Gilse, publié depuis juin 2019 au Japon par l’éditeur TO Books. Une adaptation en manga signé par Mizu Morino. Le titre est inédit en France.


Mia Luna Tearmoon, princesse de l’Empire Tearmoon réputée pour son égoïste, est mise à mort par son peuple par le biais d’une sanglante guillotine. Mais alors que sa tête touche le sol, la jeune femme se réveille plusieurs années auparavant, lorsqu’elle n’avait que douze ans. Conservant les douloureux souvenirs de sa mort et bien décidée à ne jamais revivre un tel destin, Mia entreprend de régler les problèmes qui assaillent l’Empire.

Corruption, problèmes aux frontières, désastres naturelles et difficultés économiques : le Royaume croule sous les ennuis, et la charge de travail colossale fait déjà peur à la jeune princesse, qui n’est pas vraiment habituée aux situations complexes. Mais entre travailler dur pour s’attirer les faveurs du peuple et voir sa tête rouler sur le sol, le choix semble rapidement tranché…

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.