L’anime Urusei Yatsura sur ADN

29 septembre 2022

La plateforme ADN a annoncé la diffusion du nouvel anime Urusei Yatsura – Lamu.

La diffusion de la série, qui comprendra un total de 46 épisodes, débutera à partir du 13 octobre 2022 au Japon et en France en simulcast. Les épisodes seront répartis en un total de 4 cours, avec deux premiers cours consécutifs (24 épisodes à la suite ~).

Urusei Yatsura ADN

Par ailleurs, le site officiel a dévoilé une nouvelle bande-annonce pour la série et nous offre ainsi un aperçu des génériques de la série. Ainsi, l’opening s’intitule « Aiue feat. Minami & SAKURAmoti » tandis que l’ending porte le nom « Tokyo Shandy Rendez-vous feat. KAF & Tsumiki ».

L’anime Urusei Yatsura – Lamu (2022) adapte le manga éponyme de Rumiko Takahashi, prépublié entre 1978 et février 1987. En France, le manga est édité par Glénat depuis mai 2005.

Une première adaptation du manga en anime a notamment vu le jour entre 1981 et 1986 au Japon, avec un total de 195 épisodes. En France, la série en question a été diffusée dans l’émission Club Dorothée sur la chaîne de télévision TF1. Cette nouvelle adaptation est réalisée à l’occasion des 100 ans de la maison d’édition Shogakukan.


Résumé :

Le quotidien tranquille des Terriens est soudainement bouleversé par l’apparition d’une mystérieuse race extraterrestre. En arrivant sur la planète bleue, ces êtres venus d’ailleurs, surnommés « Oni », décident de se divertir en organisant un jeu qui pourrait bien décider de l’avenir de la Terre. Si la personne tirée au sort pour participer à l’épreuve parvient à toucher les cornes de leur Princesse en moins de 10 jours, alors les extra-terrestres partiront. Sinon, ils envahiront la planète et soumettront ses habitants. Ataru Moroboshi, le garçon désigné pour représenter les Humains et sur qui repose la survie de la planète, parvient contre toute attente à remporter l’épreuve, et s’attire en prime les faveurs de Lum, la princesse extra-terrestre. Cette dernière, complétement éprise par son adversaire, décide de s’installer chez lui et compte bien aller jusqu’à l’épouser, sans vraiment lui avoir demandé son avis…

Précédemment :

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.