Notre avis sur Excuse-me Dentist, It’s touching me !

1 mai 2022
Le scénario : Le dessin : Les personnages : L'édition :

Entre son résumé et sa couverture rose et bleu, Excuse-me Dentist, It’s touching me ! se pare d’une apparence trompeuse. Car, en regardant la tranche de cette nouvelle série éditée par Soleil Manga, le lecteur constate qu’il s’agit finalement d’un shōnen.

Le manga surprend donc tandis que le premier chapitre, et notamment sa fin inattendue, donne le ton.

Takuma Kurosumi, aussi craint que respecté, se rend chez le dentiste, la praticienne le domine et l’émoustille. Chose incroyable car Kurosumi « l’inébranlable » a également … des problèmes d’érection dus à sa phobie des femmes !

Loin de l’ambiance des shōjos, le titre de Sho Yamazaki nous entraine dans une histoire de gangs, avec deux personnages diamétralement opposés et charismatiques. Et, tandis que le duo se rapproche, un fond scénaristique se met progressivement en place, laissant de nombreuses possibilités pour la suite.

Secrets, malentendus, manipulations et mensonges font le charme de ce premier tome intriguant et prometteur. Mais loin de se prendre au sérieux, Excuse me Dentist, It’s touching me ! brille surtout grâce son humour graveleux.

La traduction française, assurée par GORGES Florent, renforce cet aspect comique. Même si les blagues ne sont pas des plus fines, jamais on ne s’ennuie. Le lecteur peut rire et s’amuser des jeux de mots brillamment retranscrits.

A la mise en scène s’ajoute un style graphique de bonne qualité ainsi que des personnages, hauts en couleurs et travaillés. Le mangaka maitrise son geste, offrant ainsi aux différentes situations l’ambiance nécessaire. Celles-ci prennent alors vie avec un découpage dynamique, des poses, parfois suggestives, bien choisies et des protagonistes aussi drôles qu’expressifs.

Il est évident que l’attrait pour ce titre dépendra de la sensibilité du lecteur pour ce registre humoristique, un brin salace. Toutefois, s’il est encore difficile d’estimer où cette comédie pourrait nous mener, son premier tome est plein de promesses.  

Découvrir un extrait

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.