Notre avis sur L’arrache-chair

27 avril 2022
Le scénario : Le dessin : Les personnages : L'édition :

Découvrez notre avis sur L’arrache-chair, l’une des dernières séries d’Akata qui avec ce titre continue d’accroitre son catalogue engagé. Ici, la question de la transidentité est mise en avant grâce à un one-shot composé de nouvelles, pleines de métaphores, de poésie, de douceur mais aussi d’humour.

Chacune de ces histoires, y compris celles ne s’étalant que sur deux pages sont étonnamment riches et se lisent avec un réel plaisir. Tour à tour, loufoques et sérieuses, elles abordent les thématiques centrales des liens familiaux, mais aussi l’acceptation de soi et le regard des autres.

avis L'arrache-chair

Et, un peu avant d’arriver à la moitié du recueil, voici que commence l’histoire principale, celle qui a donné son nom au manga.

L’arrache-chair se démarque par sa longueur mais aussi et surtout par un ton sérieux et l’engagement personnel de la.e mangaka. Durant l’interview, située à la fin du recueil, Oto Toda se confie sur sa propre non-binarité et son vécu personnel.

Durant tout ce récit, aussi touchant que pertinent, le lecteur suit une jeune femme qui doit réfréner sa masculinité et se cacher. La transition du héros profite d’une magnifique mise en scène car en établissant un parallèle entre son corps, la viande découpée et la chasse, Chiaki interpelle et expose son mal-être. Finalement, cette activité, renforcée par le mythe patriarcal où seul l’homme est chasseur, illustre et accompagne à merveille le développement du personnage.

Ainsi, le mangaka met en lumière l’impératif moral de correspondre aux attentes sociales et parentales mais aussi, à contrario, le besoin viscéral de s’affirmer en tant qu’homme et non femme. Ne laissant pas de marbre, les dialogues, qui bénéficient d’une traduction parfaitement adaptée, sont poignants. Embellis par le trait précis de l’artiste qui parvient à retranscrire toutes sortes d’émotions, certains résonnent encore et nous touchent particulièrement.

Acclamé au Japon, L’arrache-chair mérite grandement sa réputation. Ce manga démontre tout le talent de son auteur et lui présage un début de carrière prometteur.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.