No Longer Rangers : à bas les justiciers !

10 juin 2022
Le scénario : Le dessin : Les personnages : L'édition :

Après The Quintessential Quintuplets, Negi Haruba laisse de côté la comédie romantique pour se tourner vers une histoire de super-héros pas comme les autres : No Longer Rangers !

Il y a treize ans, une armée maléfique chercha à envahir la Terre et il n’aura fallu qu’un instant pour que les 5 Dragon Keepers y mettent un terme. Mais, plutôt que d’éradiquer totalement le mal, ils décidèrent de faire un marché avec les quelques survivants. A grand renfort de marketing et scénarisant la protection de la population, la bataille pour la sauvegarde du monde s’est transformée en un divertissement hebdomadaire. Succès garanti ! Acclamés et adulés, ces héros sont des escrocs !

Reprenant les codes du Sentai à merveille, les détournant à la perfection, la nouvelle série de Negi Haruba fait le choix audacieux mais particulièrement marquant de nous placer du côté des vilains. Loin de proposer un univers manichéen, ce récit nuancé brouille subtilement les frontières entre le bien et le mal.

Notre avis sur No Longer Rangers

Rapidement, le lecteur va développer de l’empathie pour ces envahisseurs réduits au rang de faire-valoir. Il semble impossible de ne pas se placer du côté de ces opprimés, victimes d’une cruelle mascarade. Et si le protagoniste principal fait pourtant bien parti du camp « du mal », il devient au fil des pages, le héros qui réalise l’exploit de nous unifier sous une autre bannière que celle de l’Humanité.

Avec la justesse de ses propos et sa narration efficace mais aussi son incroyable mise en scène, portée par un dessin maitrisé, cette introduction est un véritable plaisir. Tantôt drôle, tantôt sérieux, le récit porte plusieurs messages mis en avant par des personnages intéressants et variés qui ne demandent qu’une chose : continuer d’être développés.

Finalement, la prise de risque de l’auteur qui change ici totalement de registre s’avère payante. Intense et touchant, No Longer Rangers nous séduit évidemment. Une saga que l’on recommande à tous ceux qui souhaitent un aventure revisitant les classiques où l’image iconique du sauveur est mise à mal.

Découvrir un extrait

© Negi Haruba / Kodansha Ltd.
Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.