Zombie From Now On! : La reconversion d’une mannequin

9 mai 2022
Le scénario : Le dessin : Les personnages : L'édition :

Comédie désopilante, Zombie From Now On! s’amuse à démonter l’image du zombie avec une jeune mannequin impopulaire. Maitrisant les codes du genre Yugo Ishikawa et Tsukasa Araki les balayent pour présenter les morts-vivants sous une autre facette.

Parodiant quelques grands classique du cinéma, jouant avec les croyances du lecteur, le mythe se brise alors et propose des créatures drôles et sympathiques, très éloignées de l’imaginaire collectif. L’approche décalée nous transporte sans difficulté dans cet univers plein de frasques et d’amusements.

Le lecteur découvre ainsi un quotidien plein de surprises dans un village (dé)composé de nombreux  zombies. Esquissant certains, approfondissant d’autres, en deux tomes, le scénario parvient à développer suffisamment ses personnages pour les rendre attachant. Malgré sa mort Puuka, se révèle paradoxalement pleine de vie et permet de passer un agréable moment.

Loin d’être horrifique, la série opte pour un humour bon-enfant. Toutefois en creusant un peu plus et en allant au-delà de la comédie Zombie From Now On! permet aussi de se questionner sur le monde et son évolution. Considérés comme des vestiges du passé, les créatures luttent contre les stéréotypes qui leur collent à la peau et tentent de se faire une place parmi les humains. Entre ville et campagne, les créatures de Belles-Goules-en-Mont cristallisent discrètement une forme de cohabitation silencieuse où le véritable bonheur se trouve dans l’instant présent.

En seulement deux tomes, la série apporte un vent de fraicheur, et alors que les dernières pages se tournent, nous aurions aimé continuer à suivre les aventures de cette jeune mannequin encore quelques temps. Pourtant, malgré ce sentiment, la conclusion semble parfaitement convenir car sans être précipitée, elle laisse libre court à l’imagination.

Avec un thème original et un dessin à croquer, la maison d’édition Chattochatto nous propose une fois de plus une œuvre qui sort de l’ordinaire et que l’on prend plaisir à découvrir.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.