Si je suis la Vilaine, autant mater le Boss final chez Meian

20 avril 2022

Après un teaser sur ses réseaux sociaux, la maison d’édition Meian a révélé son prochain manga : Si je suis la Vilain, autant mater le Boss final. Ce shōjo où l’héroïne, transportée dans un otome game, tentera de séduire le roi-démon pour changer son funeste destin débutera sa publication française le 1er juillet, au prix de 6€95

Cette comédie romantique d’Anko Yuzu fut prépubliée au Japon dans le magazine Comp Ace des éditions Kadokawa entre 2018 et 2019. La série, terminée en 3 tomes, est l’adaptation du light novel Akuyaku Reijo nano de Last Boss wo Kattemimashita, de Sarasa Nagase (scénario) et Mai Murasaki (illustration).

autant mater le Boss final Meian

Résumé :

Si je ne le séduis pas, c’en sera fini de moi !

Dans une chambre d’hôpital, une jeune fille gravement malade passe ses journées à jouer à des jeux de drague pour tromper l’ennui… Mais un jour, elle se retrouve transportée en plein cœur de l’un d’entre eux sous les traits de la méchante de l’histoire, Aileen Loren d’Autriche !

Et voilà qu’en plein milieu du banquet célébrant la fin du trimestre hivernal, Cédric Jeanne Elmeier, prince héritier et ami d’enfance d’Aileen, annonce publiquement qu’il annule ses fiançailles avec cette dernière, et qu’il aime Lilia Rainworth, la protagoniste féminine du jeu ! Consciente du destin tragique qui l’attend et déterminée à y échapper, Aileen va se résoudre à conquérir le boss final, qui n’est autre que le fameux « Seigneur Démon » Claude Jeanne Elmeier, le demi-frère de Cédric !

Mais le temps presse… Le plan d’Aileen connaîtra-t-il le succès ? Ou est-elle condamnée à connaître une fin funeste ?

Teaser de l’éditeur :

A noter qu’une adaptation animée est prévue en octobre prochain sous le nom international I’m the Villainess, So I’m Taming the Final Boss.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.