To Your Eternity, une ode à la vie ?

24 février 2022
Le scénario : L'animation : La bande-son : Les personnages :

Quiconque a lu ou vu A Silent Voice reconnaitra le talent de son auteur, Yoshitoki Ooima. Dans sa dernière œuvre, To Your Eternity, elle tisse une histoire hypnotique où se mêle drame surnaturel et voyage émotionnel.

D’abord une boule, puis un animal avant d’être un Homme, Imm apprend et découvre dans son éternité. Immortel, il peut traverser les époques et les continents, permettant à la mangaka de couvrir tout autant de thématiques et d’intrigues qu’elle veut aborder.

En ce sens, To Your Eternity est incroyablement bien pensé car si l’histoire parait s’inscrire dans une boucle infinie de morts et de renaissances, les personnages ne sont pas de ceux dont on se lasse. Tous merveilleusement développés, ils en sont terriblement fascinants. Et, alors même que le spectateur se console de la précédente perte et qu’il s’attache à nouveau, il retombe inéluctablement dans une phase de deuil.

La trame peut sembler simpliste, mais pourtant, quoi de plus complexe que l’évolution ? La série porte un très beau message philosophique et nous montre comment l’humain peut évoluer parmi ses paires. Si l’intention est belle, on pourrait tout de même lui reprocher de parfois trop en dire et de manquer de subtilité.

Malgré cela, To Your Eternity transmet une myriade d’émotions. Difficile de rester insensible face à cette histoire, dont les temps forts sont magnifiés par la performance des doubleurs, de la bande-son et de l’animation.

Pour ce dernier aspect, quelle que soit l’ambiance, le studio a fait un travail qui mérite d’être salué. Si les plus beaux plans restent ceux qui s’admirent, le manga est toujours respecté avec une étonnante fidélité.

Ainsi, bien que dotée de nombreuses scènes d’action, la série fait surtout partie de celles que l’on contemple et que l’on médite. Cet aspect est soutenu par un rythme parfois lent qui ne conviendra pas à tous et certains s’ennuieront sans doute face à ce manque de dynamisme latent.

To Your Eternity est donc une série qui vaut la peine d’être regardée, unique en son genre, elle emprunte une voie qui semble facile de prime abord, mais qui se révèle être d’une profondeur incroyable. En lui reprochant de trop verser dans le mélodrame, nous passerions à côté d’une perle rare.

Il ne s’agit pas de l’histoire d’un immortel dont le chemin est jonché de drames. Il est plutôt question du voyage initiatique d’un être qui traverse, dans sa version extrême, l’expérience universelle de la vie.  

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.