Un teaser pour Sacrificial Princess and the King of Beasts

20 août 2022

L’anime Sacrificial Princess and the King of Beasts, adaptation du manga de Yu Tomofuji, offre un premier teaser. La vidéo dévoilée par le site officiel de la série s’accompagne d’un nouvelle affiche, tandis qu’une partie de l’équipe de production et de la distribution artistiques sont annoncées.

C’est donc Chiaki Kon (La Voie du Tablier, Sailor Moon Eternal)qui réalise le projet au studio d’animation J.C.STAFF. Seishi Minakami signe le script tandis que Shinya Hasegawa (directeur d’animation sur Danmachi) est crédité en tant que character designer.

En ce qui concerne le doublage :

Salifie sera doublée par Kana Hanazawa (Mitsuri – Demon Slayer | Ichika – The Quintessential Quintuplets)
Leonhart sera doublé par Satoshi Hino (Rengoku – Demon Slayer | Sai – Naruto | Momonga – Overlord)
Cy sera doublée par Yuka Nukui (Mirin – Kaguya-Sama)
Clops sera doublé par Natsumi Fujiwara (Damian – Spy X Family)

Sacrificial Princess and King of Beast

Pour rappel, l’anime Sacrificial Princess and the King of Beasts fut annoncé à la fin du mois d’avril 2022. Ce projet adapte le manga  Niehime to Kemono no Ô, connu en France sous le titre La princesse et la Bête grâce à son édition chez Pika.

Signée Yu Tomofuji, l’œuvre fut pré-publiée entre 2015 et le 20 octobre 2020 au Japon dans le magazine Hana to Yume de l’éditeur Hakusensha. A présent terminée, elle compte au total 15 tomes.


Synopsis :

Un territoire défendu, plongé dans une atmosphère hostile…C’est là que vit un peuple de créatures étranges qui, autrefois, dominait et dévorait les hommes. Salifie est la 99e sacrifiée offerte à leur terrifiant roi. Ayant été élevée pour devenir une offrande, la jeune fille ne craint pas ce souverain et attend sagement la nuit de la cérémonie. Lorsque celle-ci découvre les secrets de ce roi qui n’a pas de nom, le destin prend un tournant inattendu pour ces deux êtres que rien ne devait rapprocher…

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas manquer

D'autres articles

Vous n'avez pas le droit.